La Vedette du quartier : silence on tourne !

 

IMG_5155.jpg

Il s’appelle Riton Liebman. Comédien depuis quarante ans. Le film Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier l’a révélé au grand public. Il partageait l’affiche avec deux géants. Gérard Depardieu et Patrick Dewaere.

Sur la scène du Petit Saint-Martin, il est là, farceur et enjoué. L’enfant a laissé place à l’adulte. De sa Belgique natale, il ne se souvient que de ses premiers temps laborieux. Élève ne s’intéressant absolument pas à l’école, le jeune Riton préfère se rendre dans les bars avec ses copains.

Autobiographie vivante. Au début du spectacle, Riton Liebman s’amuse avec le public.  Avant de dérouler son histoire si particulière. Sa mère espère qu’il ne lira pas l’annonce publiée dans le journal. Un grand réalisateur français recherche un garçon d’une dizaine d’années pour interpréter un rôle important dans sa prochaine œuvre. Riton en est informé par sa sœur. Il semble fait pour ce métier pourtant si compliqué.

Tout s’enchaîne rapidement pour Riton. Il réussit les essais. Le début d’une gloire certaine. Sur le tournage, il se fait bousculer par les deux acteurs des Valseuses. Provocation. Jeu permanent. Après cette riche expérience, il rentre à Bruxelles. L’envie de devenir artiste est forte. Paris l’attend. Porte de Vincennes. Nouveau départ.

Riton découvre le monde parisien. Il nous raconte avec délectation ses soirées aux Bains Douches. Il croise Prince et Plastic Bertrand. Plongée au cœur des années 1980. Nuits de folie.

Riton pense à son brillant avenir. Il espère être la vedette du prochain film de Bertrand Blier. Il n’en est rien. Yves Boisset demande à le rencontrer. Sa carrière au cinéma ne se résumera alors qu’à de petits rôles. Espoir déçu.

Chambre désuète. Riton, de son vrai prénom Henri, nous fait le récit de nombreuses anecdotes. L’assistance sourit.

Sur l’écran passe quelques extraits de ses films. Aldo Maccione et Claudia Cardinale ont été ses partenaires.

La bande son est sublimée par les Rolling Stones. Riton Liebman a persévéré afin de trouver sa véritable voie, celle de l’humour. Seul en scène. Comme ce soir. Le succès n’est jamais garanti. Tout le monde le reconnaît grâce à son premier film. Il s’en défend. Et une question lui est inlassablement posée. Il est sympa Depardieu ?

Histoire de quelques mois passés avec des monstres du Septième Art.

Riton Liebman est sincère. Il sait rire de lui-même. Humilité. Ses rêves ne se sont pas envolés.

Marion Allard-Latour

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s