Les Deux Frères et les lions : à chacun ses privilèges !

IMG_5075Incroyable découverte que cette pièce au ton mordant et ravageur. L’histoire est réelle. Cependant, l’auteur Hédi Tillette de Clermont de Tonnerre, a inventé des séquences de vie liées à ces deux frères. Personnages à la fois célèbres et inconnus. Paradoxe. Avant le début du spectacle, les comédiens nous invitent à entrer dans la salle en chantant. Certains se voient offrir une tasse de thé et un biscuit anglais. Le charme opère instantanément.

Ils sont jumeaux et viennent d’un milieu populaire. Écossais. Dans la petite ville d’Hockney, imaginée me semble-t-il, ils vendent le Daily Telegraph sur les pavés mouillés. Ambitieux et gravissant les échelons à coup de génie. Lançant un service d’abonnement, ils partent ensuite pour Londres, cité de tous les possibles et de toutes les extravagances. La Reine Elizabeth II les observe avec passion et dédain. Ambiguïté. Les frères passent au-dessus des conventions bien établies de l’époque. Joyeux et fiers, ils ne cessent de voir leur richesse augmentée. Les bienfaits du capitalisme. Ironie.

Danse endiablée sur un air des année 1980. Fièvre du samedi soir. Survêtements bleus Adidas. Le contraste est saisissant entre la réussite et l’apparence. Ils sont finalement restés les enfants d’une province éloignée et méprisée des grands patrons.

Les décennies passent et les actions financières et immobilières s’accroissent considérablement. Ils investissent sur l’île de Brecqhou, dépendant de Sercq. Terres reculées. Construction d’un château. Démesure. Ils ont chacun une fille. Jessica et Monica. Héritières de ce royaume perdu. L’avenir semble radieux. Mais l’existence n’est pas toujours aussi simple. Le droit normand est un nuage sombre planant au-dessus de ces têtes bien-pensantes. Il interdit aux femmes de prendre les rênes de Sercq. Pratique moyenâgeuse.

Plus ingénieux que jamais, les indissociables essayent de trouver la faille pouvant permettre l’abrogation de cette ridicule loi. Faire valoir les droits de l’homme. Égalité des sexes.

Propriétaires de plusieurs journaux et de grands hôtels, ils représentent la 17ème fortune d’Angleterre. Discrets voire invisibles, ils ont su cultiver le mystère.

La mise en scène est simplement constituée de deux fauteuils. Trônes pour les rois de Brecqhou.

Hédi Tillette de Clermont de Tonnerre et Romain Berger interprètent remarquablement ces deux frères unis dans les affaires.  Les lions aussi ont l’appât du gain.

Marion Allard-Latour

Informations pratiques : Deux Frères et les lions au Théâtre de Poche Montparnasse jusqu’au 17 mars 2019.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s