Les Idoles de Christophe Honoré : les fantômes créateurs ressuscitent sur la scène de l’Odéon

IMG_4706Christophe Honoré, inoubliable réalisateur des Chansons d’amour, met en scène ses idoles disparues il y a longtemps déjà. Ils s’appelaient Bernard-Marie Koltès, Hervé Guibert, Jean-Luc Lagarce, Jacques Demy, Cyril Collard et Serge Daney. Tous ont marqué la vie culturelle de par leur livre, leur film ou leur critique cinématographique. Terriblement talentueux.

Ils se trouvent dans une zone de non-droit. Abandon. Décors des années 1980 et 1990. Parfois coloré, souvent lugubre. Ils nous parlent alors qu’ils sont déjà morts. Morts du Sida. Chacun a son propre rapport avec la maladie. Ils se confrontent puis s’écoutent. Caractères insaisissables. Génies de l’art.

L’œuvre débute par une scène aérienne. Ils volent. Sur une musique des Doors. Toute une époque s’apprête à défiler sous nos yeux déjà embués. Guibert, Koltès et Lagarce. Écrivains de renom. Le premier est lucide quant à sa disparition. Son meilleur ami Muzil est parti en 1984. Michel Foucault. Amour immense et intense. Admiration d’un fils spirituel pour un père qui ne l’est pas moins. Hervé Guibert raconte ses derniers instants. Hôpital Saint-Michel. La Pitié-Salpêtrière. Moment hors du temps. Tout s’est arrêté à l’intérieur de lui-même alors que le monde continue de s’agiter autour. Foucault a quitté sa chambre stérilisée à jamais. Une simple étiquette lui sert d’identifiant. Sous un drap blanc. À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie. Lecture indispensable.

Koltès est distant. Lagarce, Daney et Collard sont dotés d’un humour ravageur. Jacques Demy ne se considère pas de leur « famille ». Le cinéaste défend ses films. Il n’a montré que des gens qui s’aimaient mais que la vie séparait. Les Parapluies de Cherbourg.  

Les Demoiselles de Rochefort. Chanson d’un jour d’été. Demy nous livre une danse endiablée.

Certains n’ont pas osé annoncé la maladie à leurs proches. Rock Hudson, acteur américain de second plan, est devenu internationalement connu à cause du Sida. Elizabeth Taylor, sa confidente, l’accompagne dans son inlassable lutte. Venu en France afin de trouver un traitement plus efficace, Hudson est un paria. Tout le monde le fuit. On lui refuse de prendre un avion pour rentrer aux États-Unis. Peur de la propagation de l’épidémie. Cependant, le plus grand fléau reste la bêtise humaine.

Serge Daney annonce que sa maladie n’est pas le Sida mais la cinéphilie. Toujours s’accrocher aux passions. Ne pas sombrer dans la folie. Corps décharné. Esprit affûté.

Jacques Demy se transforme en Liz Taylor. Présidente de AIDS. L’imitation est à mourir de rire. Daney la double en français. Mille éclats de voix.

À tour de rôle, les six artistes nous disent comment ils ont apprivoisé le Sida. Guibert voit la mort en face. Cyril Collard réécrit l’histoire. Il est présent à la Cérémonie des César en 1993. Quatre statuettes récompensent Les Nuits Fauves. Gloire qu’il n’a pas eu le temps de connaître. Depuis son paradis perdu, il en ressent une profonde frustration. Il voudrait vivre à nouveau.

Ils reçoivent pléthore de lettres de compliments et s’aperçoivent que les expéditeurs sont de jeunes gens. Ils imaginent alors le lecteur confident parfait. Peut-être versatile, sûrement intelligent et curieux d’apprendre. Long débat quant à ce portrait robot. Hilarité dans l’assistance.

Collard désire retourner à Porto Rico. Ses compagnons de route se sont volatilisés. Seul sur le sable chaud des Caraïbes. Il appelle Jacques, Bernard-Marie, Jean-Luc, Serge et Hervé. Personne ne répond. La mort en direct.

Marina Foïs, Marlène Saldana, Youssouf Abi-Ayad, Jean-Charles Clichet, Harrisson Arévalo et Julien Honoré incarnent ces idoles. De manière magnifique. Et au-delà.

Parlons d’eux au présent. Unique victoire possible sur ces années dévastatrices et ô combien douloureuses.

Marion Allard-Latour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s