L’échange des princesses, Louis XV ou la difficulté d’être roi

Marion-2018-150x150

Le réalisateur Marc Dugain a eu la fabuleuse idée d’adapter le roman éponyme de Chantal Thomas sur grand écran.

Le résultat est plaisant.

En 1721, le jeune Louis XV, onze ans, est en proie à devenir roi de France. Seul face au pouvoir. Cependant, sa gouvernante, l’exquise Mme de Vendatour, reste très présente. À ses côtés.

La décision est prise de marier Louis XV à une jeune femme afin de donner au Royaume de France un héritier.

Le duc d’Orléans, assurant alors la régence, organise l’événement. Il choisit pour son protégé, Marie-Victoire de Bourbon, la plus jeune enfant de Philippe V d’Espagne. Petit-fils de Louis XIV, ce dernier est dévasté de devoir donner sa fille à un pays longtemps ennemi.

La stratégie est de mise. Louise-Elisabeth d’Orléans se destine à épouser Louis Ier d’Espagne, fils de Philippe V.

Cet accord tend à réconcilier la France et l’Espagne après des années de guerre.

L’échange se déroule de façon extrêmement protocolaire.

Marie-Victoire, heureuse et impatiente de rencontrer le futur Louis XV, ne cache pas malgré son âge peu avancé, une grande émotion.

Elle est accueillie avec beaucoup d’étonnement.

Le duc d’Orléans meurt soudainement. Louis XV devient le nouveau roi. Digne.

La fille du défunt, Louise-Elisabeth s’acclimate difficilement à la Cour d’Espagne. Elle n’éprouve pour son mari aucun sentiment.

Enchaînement de maladresses. Louis 1er semble quant à lui épris de cette belle femme. Souffrances.

Philippe V décide d’abdiquer. Posté devant le portrait de Louis XIV, il fait une déclaration emprunte de solennité et de gravité.

Louis 1er est roi à son tour. Le couple royal est effrayé.

Leur destin est tragique. Louis décède de la variole quelques mois plus tard.

Philippe V reprend ses anciennes fonctions. Immanquablement.

À Versailles, l’entourage de Louis XV se rend compte que Marie-Victoire ne peut avoir d’enfant.

Elle est rendue à ses parents. Petite fille affectueuse et charmante.

Le film montre avec vigueur et esprit la difficulté pour d’insouciantes personnes à régner.

Entre profits et malheurs, les protagonistes font face à des situations toujours périlleuses.

Nous sommes séduits par les fastes décors.

Les acteurs nous offrent des prestations de qualité. Lambert Wilson incarne Philippe V de manière juste et forte.

Juliane Lepoureau est exceptionnelle en Marie-Victoire. La naissance d’une étoile.

Une fresque historique passionnante.

Marion Allard-Latour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s